[:fr]Celles de 14 [:]


[:fr]

Celles de 14
La situation des femmes au temps de la grande boucherie
par Hélène Hernandez

A lire le titre de cet ouvrage, on s’attend à un essai sur la situation des femmes pendant la Première Guerre mondiale. Seulement cet ouvrage est plus que cela ; il s’agit à la fois d’un1Celles de 14 livre sur le féminisme au début du XXe siècle, sur le pacifisme avant, pendant et après la Première Guerre mondiale, ainsi qu’un rappel historique sur le mouvement ouvrier face à la guerre et à l’égalité des sexes.

Ce livre a toute sa place dans la bibliothèque des libres penseurs, d’autant qu’on y retrouve des figures majeures de notre mouvement : Maria Deraisme, Nelly Roussel, Madeleine Pelletier ou encore Maria Vérone. À dire vrai, ce livre vient compléter l’excellent travail de notre camarade Louis Couturier sur Les femmes et la Libre Pensée.

Comme dans le reste du mouvement ouvrier et démocratique, on apprend qu’une partie des militantes féministes plonge dans l’Union sacrée. On est toutefois surpris par la résis­tance de nombreuses militantes d’avant-garde qui, dès le début de la guerre, sont entrées en résistance au péril de leur vie pour défendre des positions progressistes, internationa­listes et pacifistes.

La lecture de ce livre rompt avec l’image de la femme travailleuse soumise qui remplace l’homme à l’usine sans rien dire. Les militantes féministes, syndicalistes, libres penseuses, ont joué un rôle fondamental dans le refus de la guerre, la résistance à l’Union sacrée et dans la bataille pour le progrès social, tout en mettant en avant les revendications féministes parties prenantes des revendications ouvrières et démocratiques. Plus que de remplacer les hommes à certains postes, elles ont pris le relais, y compris sur le terrain de la lutte des classes, et ont ouvert la voie, se permettant même d’organiser des grèves victorieuses en pleine guerre, malgré la répression et la censure d’État.

Ces militantes ont lutté à la fois contre l’idéologie dominante et contre un certain sexisme toujours existant dans des organisa­tions de la classe ouvrière. C’est une leçon d’Histoire et une leçon de militantisme.

Hansi Brémond

Celles de 14 ; la situation des femmes au temps de la grande boucherie
d’Hélène Hernandez – Éditions libertaires – 132 pages – 11€

 

[:]