[:fr]De l’athéisme…[:]


[:fr]

Alain (Georges) Leduc (ré)édite ici une dispute entre Roger Vailland et Louis Martin-Chauffier (Je ne cherche pas Dieu) ; suit une conférence prononcée à Lodz (Pologne), autour de trois écrivains athées de langue française, le Marquis de Sade, Octave Mirbeau et Roger Vailland ; un texte de Sade, Dialogue entre un prêtre et un moribond etc pour finir l’article Athéisme de l’Encyclopédie anarchiste de Sébastien Faure.

Au moment de boucler la. préparation de ce livre et l’envoyer à l’imprimeur, l’éditeur ne peut que songer à certains propos de Gabriel Séaille (1.852-1922, alors Vice- Président de l’Association nationale des libres-penseurs de France, auteur réédité par Théolib) à commencer par celui-ci : « l’athéisme est un dogme. » Peut-être aurait-il été plus juste d’affirmer, modifiant un peu la formule – et sans trahir pour autant la pensée de Séaille: « L’athéisme n’est pas un dogme : mais un regard tant soit peu attentif découvrira sans mal bon nombre d’athées tout aussi dogmatiques que les religieux qu’ils prétendent combattre. »

Alain (Georges) Leduc rassemble ici, dans ce qui n’est peut-être pas un livre» plutôt une sorte de mosaïque, des textes d’auteurs très différents, mais qui tous entrent dans une volonté de débattre (ou encore de participer à une dispute au sens ancien que Leduc affectionne à juste titre),

Cet ouvrage – dont le maître d’œuvre ne cache pas sa défiance à l’égard de toutes les religions, n’en est pas moins l’occasion de rappeler la fraternité qui unit – aux temps de la Résistance – catholiques et communistes, ou encore de comprendre un récit émouvant – retranscrit par Dominique Aury, la sulfureuse Pauline Réage. auteur d’ Histoire d’O (1954) – relatif à la communion partagée dans un camp…

On ne fera pas croire à Alain (Georges) Leduc que Dieu a créé le melon – facile à découper – en prévision des repas de famille. Que les multiples tentatives de prouver l’existence de Dieu n’aient produit que des naufrages de la pensée… – est un constat !

Pourtant-, ce livre n’est pas si éloigné du projet de Gabriel Séaille qui écrivait également, dans Les Affirmations de la conscience moderne : « Au nom de la Libre Pensée, demandons qu’il n’y ait plus d’opinions suspectes ou privilégiées, qu’on puisse être athée, sans être traité de scélérat, et croire en Dieu, sans être traité d’imbécile ! »

Pierre-Yves Ruff

Photo de couverture : tableau de Jomy Cuadrado : « Les huitres sont plus belles que n’importe quelle religion… Rien dans les religions qui égale la totale abnégation d’une huître » (Saki)

On peut se procurer cet  ouvrage auprès de la Librairie FNLP  ou de la Librairie Théolib

 

[:]