[:fr] Féminisme intersectionnel : un des habits neufs de l’anti-universalisme.[:]


[:fr]

Conférence organisée

par le Conseil des Femmes Francophones de Belgique (CFFB) ce 5 mars.

« Dans le cadre de son nouveau cycle de conférences « Le féminisme universaliste : quels défis, quelles résistances ? », le CFFB et sa commission des Relations Internationales vous invitent à une conférence-débat : « Féminisme intersectionnel : un des habits neufs de l’anti-universalisme. La visée universaliste est notre meilleur rempart contre toutes les haines ».

Karan Mersch, professeur de philosophie, partagera avec nous son analyse d’une certaine approche du féminisme intersectionnel qui opère à contresens de l’universalisme des Lumières. Alors qu’au sens géométrique, le terme « intersection » vise non l’ensemble des surfaces mais là où elles se rejoignent, Karan Mersch démontre que le féminisme intersectionnel inverse la démarche et s’appuie sur ce qui distingue pour instaurer une hiérarchisation dans les modèles de lutte.

Au cours de cette conférence, Karan Mersch nous entretiendra également des liens entre intersectionnalité et une mouvance de l’antiracisme qui, paradoxalement, réintroduit la notion de « race ». »

Date : Jeudi 5 mars à 19h

Lieu : Maison des Associations internationales, 40 rue Washington à 1050 Bruxelles

Inscriptions : info@cffb.be ou 02/229.38.21

L’illustration a été ajoutée par nos soins.

[:]