Histoire de l’athéisme en Belgique


Parmi les Belges qui déclarent leur conviction ou leur non-conviction religieuse dans des récents sondages d’opinion internationaux, des pourcentages importants des répondants se disent athées. Pourtant, il n’existait jusqu’ici en Belgique aucun ouvrage global qui analyse le rôle de l’athéisme dans l’histoire intellectuelle, politique et culturelle du pays. Le présent ouvrage est le fruit d’une collaboration entre Liberas (Gand) et l’Association Belge des Athées. Avec l’appui de la Communauté flamande, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des organismes coupoles du mouvement laïque, les deux associations ont uni leurs forces pour couvrir, d’une manière accessible et scientifique, le sujet dans la Belgique tout entière pour les XIXe et XXe siècles.

Dans ce volume, la négation de l’existence de Dieu n’est pas traitée seulement d’un point de vue philosophique mais à travers les débats dans les universités et le monde scientifique, dans le monde politique et laïque ainsi que dans les arts et les lettres. L’athéisme y est étudié comme un phénomène social qui a rencontré beaucoup de résistance. De nombreux scientifiques, penseurs, écrivains et artistes éminents, de Félicien Rops à Leo Apostel, jouent un rôle dans cette histoire et trouvent leur place dans l’ouvrage. Les auteurs des contributions sont des spécialistes issus d’universités ou d’institutions patrimoniales.

ABA Editions, Histoire de l’athéisme en Belgique, 320 pages, 25€ octobre 2021

SOMMAIRE

Patrice Dartevelle et Christoph De Spiegeleer, Avant-propos 
Anne Staquet, Plurivocité de l’athéisme

Religion et science : l’athéisme dans les milieux académiques

Raf De Bont, « Une ménagerie perfectionnée » : évolutionnisme, athéisme et guerre culturelle
Anne Morelli, L’athéisme à l’Université Libre de Bruxelles
Gita Deneckere, Tensions entre science et foi à l’Université de Gand, 1850-1914
Alain Vannieuwenburg et Niels De Nutte, Le Blandijn, sans confession? Raison critique et athéisme au cœur de la formation en sciences morales dispensée à l’Université de Gand. Le rapport avec la laïcité organisée
Willem Elias, Leopold Flam (1912-1995) : « La philosophie, c’est l’athéisme »
Patrice Dartevelle, Robert Joly (1922-1921), philologue rationaliste et athée

Libre pensée et idéologie politique : l’athéisme dans les milieux laïques et politiques

Jeffrey Tyssens, Franc-maçonnerie et athéisme
Christoph De Spiegeleer, Le mouvement libre penseur et l’athéisme à Bruxelles dans la seconde moitié du XIXe siècle
Caroline Sägesser, L’athéisme est-il soluble dans la laïcité? Regards sur 50 ans d’action laïque au CAL
Jacques Gillen, Athéisme et anarchisme en Belgique : entre athéisme intransigeant et tolérance face aux religions
François Belot, Au Parti Communiste de Belgique, l’athéisme au service de la lutte des classes
Pierre Gillis, Le matériathéisme  de Bob Claessens

Critique des religions et blasphème : l’athéisme dans les milieux artistiques et littéraires

Michel Draguet, Rops à l’épreuve de l’athéisme
Christine Béchet, Surréalisme et athéisme en Belgique
Hans van Stralen, Aversion. Sur les traces du cheminement de Marnix Gijsen et Gerard Walschap vers l’athéisme

Les particuliers (et les libraires d’autres pays) peuvent également le commander auprès de l’éditeur en adressant un mail à atheesdebelgique@gmail.com et en versant le prix (+frais de port) sur le compte BE95 0688 9499 3058 (BIC : GKCCBEBB) de l’Association Belge des Athées.