[:fr]Guerre à la guerre![:]


[:fr]

Rassemblement ce 11 novembre 2021

« On ne fait pas la guerre pour se débarrasser de la guerre. » Jean Jaurès

Ami.e.s, Citoyen.ne.s, Camarades

Nous vous proposons de nous rejoindre ce jeudi 11 novembre place de la Liberté (1000 Bruxelles) à 11h pour rappeler à cette occasion que nous condamnons encore et toujours les guerres passées, présentes et en préparation.

Le Cercle de Libre Pensée – Kring voor het Vrije Denken (CLP-KVD), se réclamant depuis sa fondation de l’antimilitarisme internationaliste et pacifiste, condamne toutes les guerres ainsi que les « opérations extérieures » qui, au nom d’un pseudo droit d’ingérence humanitaire, ne sont que relents de conquêtes colonialistes.

Le 11 novembre 1918, la première boucherie mondiale se terminait.

Pour casser toute velléité de refus d’aller au combat, de fraternisation avec les hommes d’en face, pour mater la troupe, l’armée – avec la bénédiction des Églises et de l’écrasante majorité des politiques – fusilla pour l’exemple des soldats (11 en Belgique).

Aujourd’hui encore, le gouvernement belge fait la guerre dans différentes contrées du monde, alors bien sûr, il ne peut réhabiliter ceux qui ont su dire non à la barbarie et à la guerre.

A l’initiative du CLP-KVD, le gouvernement belge a été interpellé en 2017 pour réhabiliter collectivement les soldats belges fusillés pour l’exemple. A ce jour, il n’a toujours pas pris position.

A travers le monde, diverses associations de Libre Pensée, pacifistes militèrent pour la réhabilitation collective de ces soldats assassinés par leur pays. Plusieurs pays (Royaume-Uni, Irlande, Nouvelle-Zélande et le Canada) ont agi partiellement en ce sens.

Plus près de chez nous, l’État français se refuse toujours à réhabiliter collectivement les 639 fusillés pour l’exemple !

Aussi à l’initiative de la Fédération Nationale de la Libre Pensée (France) le 6 avril 2019 a eu lieu l’inauguration du monument en hommage aux Fusillés pour l’exemple, en France, à Chauny sur la ligne de Front.

Le CLP-KVD a naturellement contribué au financement du monument. Une délégation du CLP-KVD était présente également le jour de l’inauguration.

Aujourd’hui comme hier, la Libre Pensée continue obstinément dans la même voie : « travailler à tuer la guerre et à faire la Révolution sociale… ». Car la guerre, les guerres sont toujours là et toujours pour les mêmes raisons : le contrôle des matières premières, des marchés, la loi du profit inhérente au capitalisme, le contrôle des consciences pour les monothéismes criminels de guerre au service des impérialismes.

Le 11 novembre auquel nous participons n’est pas celui des ministricules au garde-à-vous, des galonnés, des mitrés, des enturbannés qui encensent la bravoure de ceux qui sont morts à leur place, alors qu’eux sont bien vivants. Leur 11 novembre est celui des défilés militaristes glorifiant la guerre, la mort alors que le 11 novembre, à l’origine, était celui des anciens combattants qui refusaient la guerre, qui glorifiait la fraternité, la vie. « Plus jamais cela ! » proclamaient-ils. Et maudite soit la guerre, maudites soient toutes les guerres !

Nous voulons aujourd’hui, remercier ceux qui « combattent » à nos côtés pour que Justice soit rendue à ces jeunes hommes fusillés pour l’exemple.

Ce11 novembre 2021, Nous proclamerons haut et fort :

A bas la Guerre, à bas toutes les guerres !

Bruxelles, 7 novembre 2021

Télécharger le document 11 novembre 2021

[:]