[:fr]Michel Onfray et la défense de la laïcité…[:]


[:fr]

On vous l’avait bien dit que ce n’était pas un laïque

OnfrayDe vendredi 6 mars à dimanche 8 mars 2015, France 3 a interrogé les philosophes français avec la question : « Que doit-être la laïcité en France ? » Pour Michel Onfray, philosophe athée, « la laïcité doit évoluer », car quand la loi de 1905 est proclamée, « On est dans une configuration ultra-catholique et non musulmane. » Il réclame « un islam républicain » : « On doit pouvoir permettre que les imams soient formés par la République et qu’il y ait même un financement public de tous les lieux de cultes. On sait très bien que tant qu’on laisse le financement des mosquées à des entreprises privées, ce sont les entreprises d’Arabie Saoudite et du Qatar, qui sont dans des logiques d’Islam intégriste et conquérant qui vont financer, placer et surveiller leurs imams ».

Pour lui, la loi de Séparation des Églises et de l’État est hypocrite. « On sait très bien qu’il y a un droit de regard de la République sur la religion. Aujourd’hui un évêque est nommé avec l’assentiment des pouvoirs politiques en place. » Exit donc la laïcité. Pour le philosophe, « il faut arrêter de faire de la laïcité une religion » mais la repenser au regard de ce qu’il se passe dans l’histoire, dans la sociologie et dans la démographie de notre pays. »

La religion est une chose, la République en est une autre. En quoi l’Islam devrait être « républicain » ? Ce que préconise Michel Onfray, c’est l’ingérence de l’État dans les affaires religieuses, c’est le gouvernement qui doit décerner le label « républicain » aux religions. C’est bien le retour du Concordat contre la loi de Séparation des Églises et de l’État. Ce n’est plus la Séparation, c’est l’intégration sous contrôle des religions par l’État.

La Raison n° 601 – mai 2015 – p. 4

francetvinfo : M. Onfray réclame un islam républicain

[:]