Au Bangladesh, les violences à l’encontre des minorités redoublent


Ainsi sont-ils !

Un prétendu blasphème commis à l’occasion d’une fête religieuse a entraîné une série d’attaques dans tout le pays contre la minorité hindoue. Une dizaine de personnes sont mortes et des centaines ont été blessées.

L’intolérance religieuse gagne inexorablement du terrain en Inde, au Bangladesh et au Pakistan, les trois pays qui formaient, avant la partition de 1947, un seul et même pays.

Il a suffi d’une vidéo d’un prétendu blasphème postée sur les réseaux sociaux pour que s’enflamme le Bangladesh, qui compte 90 % de musulmans et un peu moins de 9 % d’hindous (soit environ 16 mill